Effets secondaires, précautions au sujet des huiles essentielles

Cet article arrive un peu tardivement mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. En effet je vais parler ici de choses essentielles et nécessaires lorsque l’on utilise les huiles essentielles. Il s’agit là des précautions d’emplois nécessaires lorsque l’on utilise ces dernières, s’agissant de produits très puissants elles peuvent être plus néfastes que bénéfiques si elles sont mal utilisées ou utilisées en trop grande quantité.

Dans un premier temps nous verrons les quelques précautions à prendre pour bien conserver ces dernières et éviter les effets secondaires qui seront abordés ensuite.

Quelques précautions de conservation

Lorsque l’on achète ou que l’on souhaite acheter des huiles essentielles, une question se pose en tout cas que je me suis posé au sujet de la conservation. je lis souvent dans les commentaires de blog ou j’entends dans mon entourage ça à l’air bien les huiles essentielles mais si on en utilise pas beaucoup elle sera rapidement périmée.

Oui mais non, il suffit de bien conserver les flacons et vous pourrez les conserver pendant longtemps. Fermé et selon la date de production vous pourrez aller jusqu’à 2-3 ans de conservation sans soucis si bien conservé, une fois ouvert vous pourrez passer l’année si vous suivez quelques astuces. Vous voyez donc bien qu’un flacon d’huile essentielle est parfois cher pour peu de quantité mais vous pourrez l’utiliser pendant de nombreux mois ce qui rend le produit au final économique.

Passons maintenant à la partie intéressante, les conseils. Tout d’abord et cela peut paraitre évident mais il peut être nécessaire de le rappeler, il faut penser à bien fermer votre flacon d’huile essentielle, les molécules olfactives étant très volatiles.

Ensuite conserver votre flacon dans le noir, il s’agit de produits sensibles à la lumière, est aussi bien utile car même si les flacons sont souvent en verre ambré pour protéger leur contenu de la lumière, cela ne suffit pas et la lumière risquerait de rapidement abimer le précieux contenu de ces flacons. Une fois l’emplacement obscure de vos huiles essentielles définit, il faudra vérifier qu’il ne subit pas de variations de températures trop importantes qui abimerait encore une fois vos huiles.

En résumé…

En résumé, il serait bon de trouver un endroit à l’abri de la lumière (un placard par exemple), tempéré de préférence (température classique entre 18 et 22°C, si cela n’est pas possible choisir un endroit ou la température ne varie pas trop de jour en jour). Et bien sûr ne pas oublier de bien fermer votre flacon. Si vous pratiquez l’homéopathie faites également attention de pas ranger huiles essentielles et granulés homéopathiques ensembles car ces derniers pourraient perdre de leur efficacité.

 

Quelques précautions d’emploi de vos huiles essentielles

Vous allez vous dire que je n’arrêtes pas de rappeler qu’il s’agit de produits puissants mais cela est nécessaire car l’on ne mesure pas toujours les dégâts que les huiles essentielles peuvent faire si l’on ne fait pas un minimum attention lorsque l’on débute avec ces dernières.

Tout d’abord lorsque vous recevez une huile essentielle et que vous souhaiter l’utiliser autrement qu’en diffusion, il est bon d’effectuer un test cutané sur une partie du corps où la peau est sensible, en général le creux du coude est la partie conseillée. Ce test se caractérisera par le dépôt d’une ou deux gouttes d’huiles essentielles sur cette partie en effectuant un petit massage, une fois ce test effectué il faudra attendre 48 heures au moins pour vérifier qu’aucune allergie ou irritation ne se manifeste. Pour l’application cutanée directe, il est en général conseillé de toujours diluer les huiles essentielles dans de l’huile végétale avant application.

Ce test ne devra pas se réaliser avec des huiles essentielles dermo-caustiques qui ne seront pas utilisées en application cutanée ou interne.

Pour la diffusion aérienne, la précaution à prendre est de ne pas diffuser d’huiles essentielles dans des pièces avec des jeunes enfants jusqu’à 5 ans (attendre au minimum 30 minutes après la diffusion avant d’y emmener des enfants). De plus la diffusion ne devra pas être trop longue car l’odeur puissante pourrait devenir entêtante et causer de  légers maux de têtes après plusieurs heures de diffusion.

 

Parlons maintenant de l’utilisation interne, bien que cette dernière n’est pas à conseiller sans l’avis d’un médecin. Lorsque l’on souhaite ingérer des huiles essentielles, il est nécessaire de prendre quelques précautions, il faut toujours diluer l’huile essentielle avant de l’ingérer. Ces supports de dilution peuvent être un sucre, une cuillère de miel ou d’huile et il est bon de ne pas dépasser la dose d’une ou deux gouttes d’huile essentielle. Mais cette pratique est à réserver à des utilisateurs avertis et qui ont été conseillés par des médecins, car toutes les essences ne sont pas utilisables en usage interne.

 

Ces précautions sont nécessaires car les effets secondaires ne sont pas toujours agréables.

 

Quelques effets secondaires…

Il se peut qu’une huile essentielle mal utilisée, j’entends par la sans précautions ou en trop grande quantité, cause des effets secondaires. Ces effets secondaires peuvent se traduire par une irritation cutanée sur la zone massée avec les huiles essentielles, mais aussi des effets plus conséquents comme une vision floue, des maux de tête, des nausées en cas d’ingestion d’huiles essentielles en trop grande quantité.

Ces effets peuvent être plus dangereux lorsque l’on utilise certaines huiles essentielles, mais en France vous ne serez normalement pas confrontés à ce type d’huiles essentielles car elle ne sont commercialisables que par des médecins ou pharmaciens après avoir examiné le patient et ne sont délivrés qu’après des explications et une posologie adaptée au patient. Le risque d’erreur et d’effets secondaires est alors très fortement réduit.

Ces quelques effets secondaires n’ont pas pour but de décourager les gens quant à l’utilisation des huiles essentielles mais il est nécessaire de sensibiliser les personnes à la nécessité d’avoir une utilisation raisonnée des huiles essentielles pour que ces dernières soit bénéfiques et que vous puissiez jouir des bienfaits de l’aromathérapie sans les inconvénients.

 

En guise de conclusion, l’utilisation des huiles essentielles est des plus simples si vous suivez les quelques conseils donnés plus haut, la conservation est des plus simples et vous permettra de garder vos produits le plus longtemps possible.

Une utilisation raisonnée et en douceur des huiles essentielles est accessible à tout le monde et évitera de nombreux désagréments liés à une mauvaise ou sur-utilisation de ces dernières. En définitif, si vous débutez et que vous n’êtes pas sûr de vous n’hésitez pas à utiliser ces produits avec modération et à augmenter votre utilisation en fonction de vos réactions au produit et des conseils que vous pourrez trouver sur le site.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *