Archives pour la catégorie Non classé

Effets secondaires, précautions au sujet des huiles essentielles

Cet article arrive un peu tardivement mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. En effet je vais parler ici de choses essentielles et nécessaires lorsque l’on utilise les huiles essentielles. Il s’agit là des précautions d’emplois nécessaires lorsque l’on utilise ces dernières, s’agissant de produits très puissants elles peuvent être plus néfastes que bénéfiques si elles sont mal utilisées ou utilisées en trop grande quantité.

Dans un premier temps nous verrons les quelques précautions à prendre pour bien conserver ces dernières et éviter les effets secondaires qui seront abordés ensuite.

Quelques précautions de conservation

Lorsque l’on achète ou que l’on souhaite acheter des huiles essentielles, une question se pose en tout cas que je me suis posé au sujet de la conservation. je lis souvent dans les commentaires de blog ou j’entends dans mon entourage ça à l’air bien les huiles essentielles mais si on en utilise pas beaucoup elle sera rapidement périmée.

Oui mais non, il suffit de bien conserver les flacons et vous pourrez les conserver pendant longtemps. Fermé et selon la date de production vous pourrez aller jusqu’à 2-3 ans de conservation sans soucis si bien conservé, une fois ouvert vous pourrez passer l’année si vous suivez quelques astuces. Vous voyez donc bien qu’un flacon d’huile essentielle est parfois cher pour peu de quantité mais vous pourrez l’utiliser pendant de nombreux mois ce qui rend le produit au final économique.

Passons maintenant à la partie intéressante, les conseils. Tout d’abord et cela peut paraitre évident mais il peut être nécessaire de le rappeler, il faut penser à bien fermer votre flacon d’huile essentielle, les molécules olfactives étant très volatiles.

Ensuite conserver votre flacon dans le noir, il s’agit de produits sensibles à la lumière, est aussi bien utile car même si les flacons sont souvent en verre ambré pour protéger leur contenu de la lumière, cela ne suffit pas et la lumière risquerait de rapidement abimer le précieux contenu de ces flacons. Une fois l’emplacement obscure de vos huiles essentielles définit, il faudra vérifier qu’il ne subit pas de variations de températures trop importantes qui abimerait encore une fois vos huiles.

En résumé…

En résumé, il serait bon de trouver un endroit à l’abri de la lumière (un placard par exemple), tempéré de préférence (température classique entre 18 et 22°C, si cela n’est pas possible choisir un endroit ou la température ne varie pas trop de jour en jour). Et bien sûr ne pas oublier de bien fermer votre flacon. Si vous pratiquez l’homéopathie faites également attention de pas ranger huiles essentielles et granulés homéopathiques ensembles car ces derniers pourraient perdre de leur efficacité.

 

Quelques précautions d’emploi de vos huiles essentielles

Vous allez vous dire que je n’arrêtes pas de rappeler qu’il s’agit de produits puissants mais cela est nécessaire car l’on ne mesure pas toujours les dégâts que les huiles essentielles peuvent faire si l’on ne fait pas un minimum attention lorsque l’on débute avec ces dernières.

Tout d’abord lorsque vous recevez une huile essentielle et que vous souhaiter l’utiliser autrement qu’en diffusion, il est bon d’effectuer un test cutané sur une partie du corps où la peau est sensible, en général le creux du coude est la partie conseillée. Ce test se caractérisera par le dépôt d’une ou deux gouttes d’huiles essentielles sur cette partie en effectuant un petit massage, une fois ce test effectué il faudra attendre 48 heures au moins pour vérifier qu’aucune allergie ou irritation ne se manifeste. Pour l’application cutanée directe, il est en général conseillé de toujours diluer les huiles essentielles dans de l’huile végétale avant application.

Ce test ne devra pas se réaliser avec des huiles essentielles dermo-caustiques qui ne seront pas utilisées en application cutanée ou interne.

Pour la diffusion aérienne, la précaution à prendre est de ne pas diffuser d’huiles essentielles dans des pièces avec des jeunes enfants jusqu’à 5 ans (attendre au minimum 30 minutes après la diffusion avant d’y emmener des enfants). De plus la diffusion ne devra pas être trop longue car l’odeur puissante pourrait devenir entêtante et causer de  légers maux de têtes après plusieurs heures de diffusion.

 

Parlons maintenant de l’utilisation interne, bien que cette dernière n’est pas à conseiller sans l’avis d’un médecin. Lorsque l’on souhaite ingérer des huiles essentielles, il est nécessaire de prendre quelques précautions, il faut toujours diluer l’huile essentielle avant de l’ingérer. Ces supports de dilution peuvent être un sucre, une cuillère de miel ou d’huile et il est bon de ne pas dépasser la dose d’une ou deux gouttes d’huile essentielle. Mais cette pratique est à réserver à des utilisateurs avertis et qui ont été conseillés par des médecins, car toutes les essences ne sont pas utilisables en usage interne.

 

Ces précautions sont nécessaires car les effets secondaires ne sont pas toujours agréables.

 

Quelques effets secondaires…

Il se peut qu’une huile essentielle mal utilisée, j’entends par la sans précautions ou en trop grande quantité, cause des effets secondaires. Ces effets secondaires peuvent se traduire par une irritation cutanée sur la zone massée avec les huiles essentielles, mais aussi des effets plus conséquents comme une vision floue, des maux de tête, des nausées en cas d’ingestion d’huiles essentielles en trop grande quantité.

Ces effets peuvent être plus dangereux lorsque l’on utilise certaines huiles essentielles, mais en France vous ne serez normalement pas confrontés à ce type d’huiles essentielles car elle ne sont commercialisables que par des médecins ou pharmaciens après avoir examiné le patient et ne sont délivrés qu’après des explications et une posologie adaptée au patient. Le risque d’erreur et d’effets secondaires est alors très fortement réduit.

Ces quelques effets secondaires n’ont pas pour but de décourager les gens quant à l’utilisation des huiles essentielles mais il est nécessaire de sensibiliser les personnes à la nécessité d’avoir une utilisation raisonnée des huiles essentielles pour que ces dernières soit bénéfiques et que vous puissiez jouir des bienfaits de l’aromathérapie sans les inconvénients.

 

En guise de conclusion, l’utilisation des huiles essentielles est des plus simples si vous suivez les quelques conseils donnés plus haut, la conservation est des plus simples et vous permettra de garder vos produits le plus longtemps possible.

Une utilisation raisonnée et en douceur des huiles essentielles est accessible à tout le monde et évitera de nombreux désagréments liés à une mauvaise ou sur-utilisation de ces dernières. En définitif, si vous débutez et que vous n’êtes pas sûr de vous n’hésitez pas à utiliser ces produits avec modération et à augmenter votre utilisation en fonction de vos réactions au produit et des conseils que vous pourrez trouver sur le site.

 

L’industrie des odeurs

Dans l’industrie, il existe un grand intérêt pour les connaissances sur l’efficacité des odeurs et des arômes. Pour le moment, elles sont utilisées pour conditionner des actes déterminés, et c’est une tendance qui ne fera que s’accentuer dans les prochaines années. En effet le but de la recherche sur ces arômes est de nous rappeler des moments précis, une odeur de citron pourra nous rappeler nos vacances dans le sud de la France ou en Italie ou la tarte au citron de notre grand-mère.
Bien évidemment, lorsque l’on connait la puissance des arômes sur notre esprit, les industriels ont eu l’idée d’utiliser des arômes désodorisants pour augmenter l’efficacité des travailleurs (travailler dans de bonnes conditions est plus agréable que de travailler près d’une déchetterie) ou pour inciter un potentiel client à acheter, par exemple une odeur de pain chaud diffusée dans une boulangerie peut augmenter ses achats car il ne vient plus par nécessité mais par plaisir. Un achat nécessaire qui devient un plaisir augmente forcément l’achat potentiel.

La réussite professionnelle et les arômes

Au Japon, il est habituel de diffuser des arômes citriques à travers l’air conditionné pour augmenter la réussite des employés. Certains arômes culinaires pourraient nous faire croire que dans un yaourt il y a des vrais fruits, et dans la même veine, il existe des sprays pour faire en sorte que  votre voiture sentent le neuf et soient plus faciles à vendre ou tout simplement parce que l’on apprécie cette odeur.

Il est possible que bientôt nous puissions parfumer des produits avec des phéromones (qui stimulent l’attirance sexuelle) de façon qu’il soit quasiment impossible de résister à leur attraction. Mais cela est encore un peu de la science-fiction car le cerveau humain est plus complexe que cela et ne réagit pas que de manière « animale ».

Conséquences de la popularité des arômes

Une application intéressante est le camouflage des odeurs désagréables, comme l’on fait avec les désodorisants pour vos intérieurs mais aussi pour éliminer une odeur du tabac. Bien sûr ajouter des arômes peut aussi avoir une utilité plus quotidienne, notamment lorsque l’on ajoute une odeur dans le gaz inodore pour qu’en cas de fuite cela soit détectable.

Bien sûr de nombreux arômes que l’on retrouve dans la vie de tous les jours sont synthétiques, mais on trouve de plus en plus de désodorisants naturels fait à partir d’huiles essentielles notamment. Les huiles essentielles sont un parfait compromis entre le naturel et une grande puissance aromatique, seuls quelques gouttes d’huiles essentielles suffiront à parfumer une pièce entière grâce aux diffuseurs d’huiles essentielles.

Eau florale – hydrolats pour le nettoyage des peaux fragiles

Les hydrolats pour nettoyer votre peau

 

Savez-vous qu’il est possible et très simple de se nettoyer la peau avec des produits naturels comme les hydrolats ? Certains hydrolats comme les hydrolats de rose, fleur d’oranger, lavande ou arbre à thé sont particulièrement conseillés pour nettoyer la peau, a fortiori les peaux sensibles qui ne supportent pas tous les produits dits « classiques ».

Voici la procédure simple qu’il suffit de mettre en œuvre :

  • Mouillez un coton démaquillant avec l’hydrolat puis nettoyez votre visage et cou matin et soir, en effectuant des mouvements circulaires, mais sans frotter.
  • Pour obtenir un nettoyage plus profond, appliquez avant une compresse chaude pour chauffer et humidifier la peau. Plongez une petite serviette dans de l’eau chaude, essorez-la bien et appliquez-la sur votre visage pendant cinq minutes.

Important : Les compresses chaudes ne sont pas conseillées pour les visages auxquels on peut apercevoir des petites veines, car la chaleur pourrait les dilater.

Pour vous simplifier la tâche, il existe des eaux florales en spray, une ou deux pressions sur le spray et vous aurez la dose adéquate. Plus simple à utiliser et plus économique car moins de gâchis au moment de verser.

 

Huile nettoyante pour la peau sèche et mature

 

Pour les peaux plus matures qui ont tendance à sécher :

– 30 ml d’huile végétale de Macadamia (ou d’amande douce), 2 gouttes de bois de rose, 2 gouttes de néroli. Ou bien

– 30 ml d’huile végétale simple, 5 gouttes de bois de rose, 1 goutte de rose, 3 gouttes de lavande.

  • Mouillez un coton démaquillant dans de l’eau pour le nettoyage du visage et ajoutez quelques gouttes d’un de ses mélanges. Nettoyez-vous le visage et le cou en effectuant des mouvements circulaires.

 

Après ce nettoyage vous pouvez appliquer sur votre peau une crème (comme le cérat de Gallien par exemple) ou un baume hydratant pour réhydrater et protéger votre peau.

Cérat de Gallien

Je vais vous parler ici d’une crème que j’utilise régulièrement et surtout en hiver (car je n’utilise pas de crème de jour).

Il s’agit du cérat de Galien, cette crème pouvant avoir différentes textures allant du beurre à la crème mais d’une composition très simple. Un peu d’huiles essentielles, d’eaux florales (hydrolats) et d’huiles végétales auxquelles on ajoute de la cire d’abeille et du borax (borate de sodium, qui va agir comme conservateur). Si vous faites d’autres recherches vous trouverez certainement deux orthographes Galien et Gallien, Galien étant le plus représenté dans les recherches tandis que Gallien est apparemment le bon orthographe.

Cette formule est très ancienne et à été élaborée il y a plus de 2000 ans par un des « pères » de la pharmacie. Au départ il s’agissait plus d’un onguent même si aujourd’hui la formule a été adaptée pour être la plus efficace possible tout en gardant la ligne directrice d’une crème composée d’ingrédients simples.

Le cérat de Gallien pourra s’employer dans de nombreux cas, allant de la simple crème de jour à des applications sur des érythèmes ou de l’eczéma. Selon le cérat qu’il soit basique ou plus spécifique comme pour les peaux sensibles, ce dernier pourra être utilisé de différentes façons. Par exemple pour apaiser les démangeaisons liées aux irritations, les peaux sensibilisées par le froid (apparition d’érythèmes), l’eczéma et même pour les bébés en cas de « fesses rouges ».

A l’utilisation on se rend vite compte qu’il s’agit d’une crème très polyvalente pouvant servir à toute la famille (pas d’odeur « féminisée » ou plus appropriée au enfants, l’odeur résulte de l’assemblage des différents ingrédients sélectionnés pour leurs propriétés et non pas pour leur odeur).

De nombreuses autres applications sont possibles, de l’hydratation de votre peau à l’apaisement d’irritations cutanées, un large panel d’applications dermatologiques est possible.

 

 

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur le site leshuilesessentielles.net . Ce site a pour vocation de vous présenter les huiles essentielles et l’aromathérapie en général.

Mais pas que, nous traiterons ici bien sûr des huiles essentielles bio ou naturelles, mais des articles traiteront de petites recettes utilisant des huiles essentielles et bien sûr des produits naturels en général.

J’essaierai d’être le plus clair et le plus explicatif possible mais il se peut très bien que des choses ne soient pas claires voir même fausses (personne n’est parfait même si les infos sont tirées de mon expérience personnelle ou de mes diverses recherches), à ce moment n’hésitez pas à me le dire en commentant l’article ou en m’envoyant un petit e-mail.

Nous avons de plus en plus besoin de se tourner vers les produits naturels, ces produits bien utilisés sont bien moins néfastes pour notre corps que tous ces produits plus ou moins chimiques.

Merci d’avance et bonne lecture.
A bientôt…